Le Blog

ACCUEIL > Blog > Je t’aime

Je t’aime

Aujourd’hui, c’est le jour de la Saint-Valentin, mais c’est surtout pour moi un gros prétexte pour vous parler d’amour, j’aime bien l’amour. Je suis du genre archi fleur bleue, j’adore les films où le mec court dans l’aéroport et dit « par pitié ne prends pas cet avion, je t’aime, putain, c’est fou comme je t’aime ». J’aime voir un couple d’octogénaires s’endormir main dans la main, tête sur épaule (et la bouche grande ouverte) dans le TGV, j’aime quand une amie arrive au café et qu’elle a les joues rouges de celle qui a « rencontré quelqu’un » et 70 000 anecdotes à me raconter.

Du coup mes Odette, aujourd’hui je vous souhaite d’aimer infiniment. Dans la pollution parisienne, sous les étoiles d’un soir d’août, sur les plages désertes ou dans vos salons.
Il y a quelques années, j’étais plutôt très pessimiste quant à mon avenir amoureux et mon entourage aussi on ne va pas se mentir (à cause du Connard, on a toutes eu notre petit connard pas vrai ?), quand IL a débarqué. Avec ses jeux de mots pourris (et fatigants, si vous saviez), ses goûts musicaux douteux, ses yeux bleus et sa coupe de Brandon Walsh. Il m’a faite rire contre ma volonté et puis un soir il m’a chanté Morgane de toi à la guitare avec sa voix éraillée. Je n’ai jamais autant ri qu’avec lui et autant aimé, aussi. Puis par un beau jour de septembre (après 9 mois et deux semaines de galère totale où j’étais aimable comme un chat mal luné) on a mis au monde, le roi du nôtre, Camille.

Vous m’auriez dit cela le jour où je l’ai rencontré pour la première fois, j’aurais, pour le coup, explosé de rire : impossible. Six ans après c’est lui qui rigole.
Alors moi j’aime bien envoyer du bonheur dans vos paquets, pour que jamais il ne vous quitte. Je vous embrasse mes petits amours, un peu plus fort aujourd’hui et je vous souhaite des réveils embrumés avec le sourire, des jeux de mots pourris qui finissent par vous convaincre, des compromis qu’on fait semblant de faire, même si au final, on fait tout comme on décide. Je vous souhaite des réconciliations autour d’une bouteille de vin, des câlins qui nous font fermer les yeux de joie. Pour nous, ce soir, c’est raclette devant un film (on aura mis une demi heure à débattre sur lequel choisir, et comme il a toujours de bons arguments, je vais encore me retrouver devant un vieux film français des années 80). Et vous, c’est quoi le programme ?

Categories : Blablabla

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *